Sports

  • Le ladies football club Nouv.

    Comment est né le football féminin en Angleterre ? Par ce hasard qui ne fait jamais rien au hasard.
    Le 6 avril 1917, à la pause déjeuner de l'usine de munitions Doyle & Walkers, à Sheffield, Royaume-Uni, Violet Chapman, ouvrière, prise d'une inspiration subite, donne un coup de pied dans l'espèce de balle qui se trouve au milieu de la cour en brique rouge de 330 pieds de long par 240 pieds de largeur.
    Aussitôt, les dix autres femmes présentes lâchent leurs casse-croûtes et sautent du muret où elles étaient assises en rang d'oignons pour se mettre à courir elles aussi.
    Ce simple coup de pied aurait pu les tuer. Car la balle est un prototype de bombe légère destinée à calculer la trajectoire de chute, avant de massacrer l'ennemi. Mais la bombe n'explose pas. C'est leur coeur qui le fait. Ce coup de pied vient de leur sauver la vie, à toutes.
    Elles jouent pendant plus d'une demi-heure.
    Et recommencent le lendemain. Et encore, et encore.
    Jusqu'à jouer dans un vrai stade, jusqu'à affronter des professionnels !
    Jusqu'à ce que les hommes - patron, chéris, papas - mettent leur veto à cette passion, à cette obsession, à cette libération.
    Avec Les Frères Lehman, Stefano Massini nous a raconté l'invention d'un métier par des hommes, avec le Ladies Football Club, il nous raconte l'invention d'une liberté par des femmes.

  • « L'équipe de France a toujours fait rêver,L'équipe de France a toujours fait parler, L'équipe de France a toujours fait fantasmer...en bien ou en mal, les Bleus ne laissent personne indifférent. On dit souvent qu'il y a 65 millions de sélectionneurs. Chaque match fait l'objet de toutes les discussions au boulot comme au bistro, les veilles de match, les jours de match, les lendemains de match...La réalité des Bleus, je l'ai vécue au plus près dans le staff très réservé pendant 30 ans. 337 matchs sur le banc, 76 pays visités, 253 joueurs en bleu. C'est une première pour moi, je n'avais jamais voulu raconter. Aujourd'hui, je vous emmène dans les coulisses pour vous faire partager ces moments inoubliables et révéler, avec mille anecdotes, les petits et grands secrets de notre équipe de France. De Kopa à Mbappé en passant par Platini et Zidane, une plongée inédite et captivante au coeur des Bleus. »Philippe Tournon

  • Avant de devenir un scientifique reconnu, Joël de Rosnay découvre le surf à la fin des années 1950. C'est le début d'une passion qui le conduit à lancer ce sport en France, avant d'en devenir un des champions. Le surf est aussi, pour lui, un style de vie, une symbiose avec la nature et une philosophie fondée sur le concept de « glisse », qui enseigne à négocier les difficultés de la vie comme on apprivoise la vague. S'appuyant sur l'histoire du surf depuis sa découverte à Hawaï au XVIIIe siècle, convoquant ses personnalités, de Duke Kahanamokou à Kelly Slater en passant par les frères Lartigau, racontant ses beautés et ses dangers, jouant avec les références à la surf culture, de la musique des Beach Boys au film culte Point Break, Joël de Rosnay signe un éloge épique, drôle et émouvant.

    Scientifique spécialiste de la chimie organique et du vivant sous toutes ses formes, conférencier et vulgarisateur, Joël de Rosnay a publié une vingtaine de livres devenus des références autant que des succès, parmi lesquels La Symphonie du vivant (Les liens qui libèrent, 2018) ou Surfer la vie. Comment survivre dans la société fluide (Les liens qui libèrent, 2012). Quand il n'étudie pas nos cellules, il s'adonne à son autre passion, le surf.

  • Le tennis est l'un des sports les plus populaires en France, et pourtant, aucun joueur masculin n'a remporté de tournoi du Grand Chelem depuis la victoire de Yannick Noah à Roland Garros en 1983. En s'appuyant sur son expérience au plus haut niveau pendant près de quinze ans, Gilles Simon énumère dans ce livre les raisons qui, à ses yeux, expliquent cette absence de résultats.
    Il apporte aussi un éclairage nouveau sur ce qui fait la spécificité du tennis ainsi que des réflexions brillantes sur les concepts de talent, d'humilité et de mental.
    Un point de vue inédit et passionnant par un spécialiste à la parole rare.

  • Pierre et Philibert sont deux amis d'enfance, majeurs mais pas tout à fait vaccinés. L'envie de décamper les pousse à mettre leurs pas dans ceux des héros du Tour de la France par deux enfants : ce bestseller mythique de la IIIè République, au parfum d'encre violette, de craie et de grandes vacances.
    "On en avait rêvé de ce voyage. C'était une sorte de pari, et le livre d'Augustine Fouillée, dite G. Bruno, traînait depuis longtemps sur nos chevets. Cap ou pas cap ? On avait sorti les cartes et retracé le voyage exact d'André et Julien Volden. On prendrait le chemin des écoliers. Départementales, nationales, et roule !"
    Voilà nos deux enfants partis pour un road trip drolatique à travers l'histoire et la géographie, la littérature et la mécanique, les métiers d'hier et d'aujourd'hui. La France change mais rien ne compte plus que l'instant présent, le bonheur buissonnier des paysages et des rencontres.
    À leurs côtés, nous embarquons à bord d'une Peugeot 204 ou d'un voilier, roulons à bicyclette, en autocar ou en TGV. On écoutant Brassens, Véronique Sanson et IAM. On fait escale dans la Bourgogne d'Henri Vincenot et le Marseille de Plus belle la vie, dans la Bretagne des phares et des îles. Des villes fortifiées aux matchs de football, des cathédrales aux bars PMU, c'est une valse à deux temps sur les routes de la France, de l'enfance et de l'amitié.

  • "Parce que nous sommes des hommes forgés par nos rêves. Parce que sans nos rêves, nous sommes morts." Après Courir ou Mourir, Kilian Jornet reprend la plume. Avec La Frontière invisible, celui que l'on surnomme "l'ultra-terrestre" livre une réflexion intime et poignante sur son amour des sommets, son besoin de solitude et son attirance pour les défis les plus insensés : records d'ascension du mont Blanc, du Cervin, etc. Grâce à un style très personnel où il mêle harmonieusement fiction et réalité, Kilian Jornet révèle la complexité de son identité tout en assumant ses choix. Pour lui, "vivre sans prendre de risques n'est pas vivre". Un ouvrage authentique, intense et terriblement humain, à l'image de son auteur.

  • « Sans le vélo, mon horizon n'aurait jamais dépassé la haie d'un champ, dans le Limousin. »
    Raymond Poulidor savait d'où il venait. Et il y revenait, toujours. Son port d'attache, Saint-Léonard-de-Noblat, se situe en plein coeur de la France. C'est un petit village niché sur le chemin de Compostelle où il a appris à traire les vaches de la ferme familiale mais où il a aussi acquis le bon sens du pays limousin, la sagesse, la patience, le travail bien fait.
    La casquette souvent de traviole mais les idées bien en place, l'éternel deuxième a couru quatorze Tours de France. Il paraît que les Français, en ce temps-là, n'aimaient pas tellement les gagnants, à la différence de ceux de maintenant. On était alors Anquetilistes ou Poulidoristes, une sorte de lutte des classes, même si l'un comme l'autre des deux antagonistes s'étaient présentés aussi démunis au départ de la vie. Ils auraient donc coupé la France en deux, mais c'est vite dit parce que dans toute sa ruralité d'alors, elle penchait quand même sacrément du côté de Poulidor. Il avait « percé » au temps des chanteurs yé-yé. Deux ans après Johnny, le voilà qui partait à son tour. Lui qui avait couru sous De Gaulle, Pompidou et Giscard s'en allait deux mois à peine après Chirac.
    Ceux qui ont grandi dans les années 1960 et 1970 n'avaient jamais connu un monde sans Poulidor. Mais ce n'est pas le souvenir des Tours d'enfance qui remuait en nous les nostalgies. Son exploit fut de ne jamais être vintage, mais intemporel. Tout changeait autour de nous et rien ne changeait tant qu'il était là. Lui restait le même. Au milieu de tout le chambard, quelque part, il était notre rassurance. « Poupou » s'était transmis de grand-père en petit-fils. Chacun pouvait se reconnaître en lui qui ne ressemblait à personne.

  • Zinédine Zidane est le Français le plus célèbre au monde, mais qui est-il vraiment ? Un être secret qui cultive la discrétion, un homme adulé qui se préserve et protège les siens, une star au destin exceptionnel qui reste un type normal.
    À travers dix-huit années d'échanges et de confessions exclusives avec le joueur devenu entraîneur, grâce aux témoignages des proches de l'icône qui ont accepté de parler avec confiance et liberté, Frédéric Hermel livre le récit d'une vie hors du commun.
    De son enfance marseillaise et son parcours pour devenir l'un des plus grands footballeurs de l'histoire à son incroyable triplé en Ligue des champions à la tête du Real Madrid, en passant par sa relation fusionnelle avec ses quatre fils et sa femme Véronique, l'auteur raconte avec respect, délicatesse et précision, tous les épisodes majeurs de la destinée de Zidane. Il retrace la conquête de la première étoile de champion du monde, revient sur le geste fou contre Materazzi, sur cette violence en lui, mais surtout sur son immense générosité et son sens de la justice. Il explique aussi les affres de son nouveau métier, son rapport à l'argent, son identité si française et sa solitude revendiquée. Et relate de nombreux événements, petits et grands détails, méconnus et inédits.

  • Quelles voiles porter, comment les régler, comment les réduire au besoin ?
    Comment accoster ou quitter le quai sans heurts ni sueurs froides ?
    Comment passer une nuit à l'ancre en toute sérénité ?
    Quels sont les signes permettant d'anticiper l'évolution du temps, et quelles influences locales le vent subit-il ?
    Comment choisir et suivre la route la plus sûre, mais aussi la plus rapide, ou la plus confortable ?
    Comment parer aux situations d'urgence ?
    Quel équipement pour son bateau, quelles procédures de maintenance pour la coque, le gréement, le moteur ?
    Comment vivre sa passion sur l'eau sans dénaturer l'univers marin ?
    Ce sont quelques-unes des questions, parmi de nombreuses autres, auxquelles le lecteur trouvera au fil de cet ouvrage des réponses précises et argumentées. Cette huitième édition du Cours des Glénans, qui depuis 1961 s'est imposé comme une référence pour les plaisanciers, est une refonte en profondeur et une mise à jour prenant en compte les récentes évolutions techniques, qu'il s'agisse des nouvelles ancres aussi bien que des développements de la cartographie électronique ou de l'accès à des données météo toujours plus fouillées.
    Rédigé dans une langue simple et accessible, abondamment illustré, le Cours sera un excellent outil d'apprentissage et de perfectionnement pour le débutant. Le marin averti y verra une véritable encyclopédie nautique, indispensable à sa pratique éclairée et à sa sécurité. Ce manuel aborde différents types de pratique, de la voile légère à la croisière hauturière, sans omettre les spécificités propres aux multicoques. On pourra non seulement le lire et le relire mais aussi, grâce à son plan très clair et à un index détaillé, le consulter à tout moment en quête de savoirs ou d'éclaircissements sur un point particulier.
    Fondée en 1947, l'association " Les Glénans " est la plus importante école de voile et de croisière d'Europe.
    Cette version numérique de la 8e édition du Cours des Glénans est optimisée pour une consultation sur smartphones et tablettes sous Androïd ou iOS. Elle peut éventuellement être utilisée sur d'autres équipements. Les fonctionnalités dépendent des applications de lecture utilisées.

  • Plus qu'une simple compétition, le Vendée Globe est devenu un phénomène de société qui attire, tous les quatre ans, plus de deux millions de passionnés aux Sables d'Olonne. Mais que sait-on vraiment de cette course mythique, de son histoire, de son fonctionnement ?

    À la veille de sa neuvième édition, en novembre 2020, Mon Vendée Globe de A à Z remonte le temps depuis sa création en 1989, scrute les coulisses et les moments forts qui ont bâti sa légende, éclaire son histoire par de nombreuses anecdotes et s'interroge sur l'avenir de l'une des compétitions sportives les plus étonnantes de notre époque.

    Par des entrées aussi diverses que « Abandons, naufrages et chavirages », « Diplomatie », « Environnement » ou encore « Réseaux sociaux », l'auteur nous raconte « son » Vendée Globe.

    Navigateur, marin-pêcheur, skipper, Denis Horeau a été le directeur de course de la première édition du Vendée Globe en 1989 et a repris ce poste de 2004 à 2016. Il a également dirigé plusieurs courses autour du monde, mais il se consacre désormais à la création de grands événements internationaux en faveur de l'environnement, qui mettent la créativité et l'intelligence humaines au service de solutions concrètes pour diminuer notre impact sur la planète.

  • «Il vous est sans doute arrivé, lorsque vous regardiez un match de foot, d'insulter le type en short avec un sifflet. Ce type, c'était peut-être moi. Rassurez-vous, je ne vous en veux pas. Parfois la passion l'emporte sur la raison.
    Dans ce livre, vous allez mieux comprendre, à travers mon histoire, ce personnage étrange et mystérieux qui déchaîne tant de colères : l'arbitre! Vous allez fouler les pelouses des plus grands stades et infiltrer les coulisses du foot business. Vous découvrirez alors que rendre la justice sportive au milieu de joueurs starifiés est une tâche éminemment complexe. Vous serez étonné d'apprendre que l'arbitre est avant tout un amoureux du jeu, engagé dans une compétition impitoyable, soumis au diktat de sa hiérarchie et souvent réduit au silence.
    J'aurais pu me contenter d'un constat mais j'ai voulu envisager l'avenir de ce sport exaltant et proposer des pistes novatrices pour le rendre plus agréable à jouer et à regarder. Plus équitable aussi.
    Avant cela, il m'a fallu tordre le cou aux idées reçues et aux fantasmes : les arbitres sont corrompus, ils manquent de psychologie, ils ne sont jamais sanctionnés, la vidéo est la solution miracle...
    Croyez-moi, votre regard sur le football va changer!»
    Tony Chapron.

  • Le 1er livre de golf sur les préférences motrices

    " Je souhaite que ce livre révolutionne votre jeu comme il a révolutionné le mien. "
    Fiona Puyo, championne de France 2011

    Une des principales difficultés du golf ? Le manque de constance. Un bon coup est souvent suivi d'un mauvais. De quoi être découragé et en perdre sa motivation. Pourquoi ? Parce que dans l'enseignement du golf, les conseils donnés sont rarement
    adaptés aux mouvements naturels de chacun.

    Professeur de golf et formateur pour le sport de haut niveau, Dominique Fournet présente ici
    une approche révolutionnaire de ce sport. Dans ces pages, nullement question de technique. Pour progresser et améliorer rapidement votre swing, vous êtes invité à respecter votre mouvement naturel – vos préférences motrices.

    À la clé : plus d'efficacité, plus de régularité mais aussi moins de douleurs chroniques.

    Grâce à des tests et des exercices, vous décoderez votre fonctionnement et vous apprendrez à jouer tous les coups naturellement en laissant votre corps gérer le mouvement. Vous découvrirez aussi l'importance d'introduire de la variation à l'entraînement pour être en mesure de réaliser à chaque fois, sur le parcours, votre meilleur coup possible.

    En s'appuyant sur sa dynamique motrice, on apprend à renouer avec ses sensations, on réfléchit moins, on intellectualise moins :
    on libère son swing et son jeu !

  • Kilian Jornet, légende de l'ultra-trail, "sky runner" à l'assaut des sommets et du ciel, a toujours considéré ses incroyables records comme autant d'étapes dans une quête personnelle d'accomplissement sportif et spirituel.
    Mont Blanc, Cervin, Elbrouz, Denali, Aconcagua, Everest..., ces sommets parmi les plus hauts du monde ont inspiré Kilian depuis son enfance. Avec l'épopée "Summits of my life", celui qu'on surnomme l'ultra terrestre a transformé ses rêves en autant d'ascensions et d'exploits inédits.
    Ce tour de force sportif est pour lui l'occasion de défendre deux valeurs essentielles : l'amitié et l'écologie, en s'engageant au plus près de la nature sans assistance et sans laisser la moindre trace derrière soi. Une philosophie puriste et minimaliste à l'origine de l'immense popularité de ce champion hors normes.

  • Le skipper retrace la naissance de sa vocation de marin. Alors qu'il est un enfant turbulent, son père, qui n'a jamais navigué, vend sa boulangerie pour construire un bateau et embarquer les siens dans un tour du monde. Il raconte sa passion pour la mer et son amour de la voile partagés avec son frère, Laurent, leurs courses au large et leurs folles équipées.

  • Révolution trail Nouv.

    Le trail connaît un succès retentissant. Cette nouvelle forme de course à pied, pratiquée en terrains naturels et sur de longues distances, a apporté une nouvelle liberté en brisant les codes de la discipline classique : exit les distances étalonnées, les surfaces bien régulières. De nouvelles formes d'entraînement, des durées d'efforts inédites, l'adaptation aux conditions naturelles dessinent un nouveau cadre d'expression pour des pratiquants toujours plus nombreux. Dans cet ouvrage, les deux auteurs, Véronique Billat, la professeure et spécialiste de la physiologie des sports d'endurance et le journaliste Sylvain Bazin mettent leur expertise au service des coureurs pour mieux vivre le trail et opérer leur propre révolution dans leur pratique de la course à pied.

  • Considéré comme un maestro quand les succès s'enchaînent. Critiqué,
    malmené, viré quand ça ne va plus... et même quand l'équipe gagne.
    L'entraîneur est le premier fusible et finir la saison est devenu un défi.
    L'exigence de la fonction a grandi au fil des années : technicien, architecte
    du jeu, psychologue, communicant, stratège et tacticien... Que se passe-t-il
    dans cette tête aux multiples casquettes ? Comment faire son métier quand il faut, quotidiennement, se justifier, faire face aux supporters, aux médias, gérer les ego des joueurs, composer avec l'impatience des dirigeants ?
    En mettant en lumière leur culture, leur sensibilité, leur inspiration, ce livre est une invitation à passer un moment au côté des coachs sur le banc.
    Quand le bus est garé devant le but, la solution n'est pas simple à trouver. Trente-trois coachs ont pris le temps
    d'y réfléchir et de proposer leur meilleure recette... sans garantie !

  • « La course à pied, au sens large du terme, contient tout ce que l'Histoire contient d'histoires : de l'ère paléolithique à nos jours, elle incarne le drame humain, ses passions, ses conquêtes, ses victoires et ses défaites.D'un point de vue sportif, la course est un enfant sauvage, un mauvais élève, parce qu'elle ne répond à aucune règle, ne retient aucune leçon : la course se pratique quand on veut, où l'on veut, avec ou sans matériel, seul ou à plusieurs. Elle ne s'alourdit d'aucune contrainte ; elle incarne la liberté de l'homme à chercher, dans sa douleur, dans sa vitesse, dans ses capacités physiques, morales et psychologiques, la force d'avancer, même s'il s'agit de revenir au point de départ. Car en course, lorsqu'on part sans se poser de question, il arrive souvent que l'on trouve une réponse sur sa lancée. »

    Passionnée de course à pied - elle avale elle-même une quarantaine de kilomètres par semaine -, Cécile Coulon est romancière. Elle a publié une dizaine de romans, dont récemment, chez Viviane Hamy, Le Coeur du Pélican (2015) et Trois saisons d'orage (2017 ; Prix des Libraires). Elle prépare actuellement une thèse sur les liens entre sport et littérature. Son prochain roman paraîtra en août 2019, chez L'Iconoclaste.

  • Peut-être le plus ludique d'entre eux, ce nouvel opus rassemble des fragments de savoir, aussi utiles qu'inutiles, du monde des sports, des jeux et des loisirs !
    Dans quel autre ouvrage sportif vous expliquera-t-on les règles du polo à dos d'éléphant, le lien entre les mots croisés et le diable ou encore pourquoi le surf est le "sport des rois' à Hawaï ?
    Où pourrez-vous trouver, si ce n'est dans Les Miscellanées sportives, le détail des tatouages du footballeur David Beckham aux côtés d'une table de calcul permettant de déterminer vos chances de réaliser un double six aux dés ?
    Pas besoin d'être un inconditionnel du sport pour profiter de cette irrésistible collection de petits riens essentiels. Ben Schott nous offre avec humour un recueil de futilités qui peuvent s'avérer précieuses.

  • Quel est le plus efficace et le moins cher de tous les médicaments ? La meilleure des thérapies ? Le sport santé !
    Toutes les études scientifiques le démontrent : bénéfique pour l'organisme, l'activité physique et sportive (APS) réduit la mortalité, le risque de dépression, de fractures, prévient et soigne les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cancer. Il peut même retarder l'apparition de la maladie d'Alzheimer !
    Alexandre Feltz, médecin généraliste et adjoint à la mairie de Strasbourg, s'efforce de réduire la sédentarité et les inégalités de santé chez ses concitoyens. Il donne des conseils pratiques : monter les escaliers, faire du yoga, de la marche nordique, du longe-côte, se déplacer à vélo, ce qui en plus est écolo !
    Par son combat, en 2016, il a participé à intégrer ce dispositif dans la loi Santé, permettant aux médecins de prescrire du sport santé sur ordonnance. Et, pourtant, il n'est toujours pas pris en charge par la Sécurité sociale !
    Un manifeste ludique et tonique pour le mouvement.

  • "Ainsi, peu à peu, chaque détour de la route, chaque lacet de la montagne, finit par appeler l'écho d'un exploit et la figure d'un homme. Une nouvelle carte de France se dessine à l'intérieur de l'autre, dont les provinces sont aux couleurs des champions qui s'y sont illustrés, qui les ont illustrées. La mémoire des Anciens, fidèles et fervents, ne serait peut-être pas hostile à ce que ces champs de bataille soient baptisés du nom du rouleur ou du grimpeur qui a trouvé là l'occasion de s'accomplir. Des Vosges aux Pyrénées, sans oublier le Massif central et l'Enfer du Nord, nous verrions s'ouvrir des boulevards Bobet, des avenues du Président-Anquetil, des cours Raymond-Poulidor. Mais le meilleur est sans doute encore d'attacher sa réputation à la conquête d'une victoire d'étape."
    Antoine Blondin.

  • Luigi Alfano, Toulon, foot et castagne Nouv.

    Luigi Alfano : de son enfance à sa carrière de footballeur puis à celle d'entraineur du Sporting Club de Toulon

    " Encore sous l'effet de l'adrénaline, Luigi empoigna son nez dans sa main droite et, d'un coup sec, accompagné d'un craquement d'os fracassant, il le remit en place comme on remet

    un noeud de cravate. "

    Depuis près d'un demi-siècle, Luigi Alfano défend les couleurs d'une seule et même ville : Toulon.

    Giovanni Privitera retrace la vie et la passion de ce footballeur italien devenu entraineur du Sporting Club de Toulon. Il revient sur son enfance napolitaine, son parcours vers le monde

    professionnel, ses confrontations aux vedettes internationales du championnat de France et ses aventures rocambolesques sur les pelouses de France et de Navarre avec son équipe

    de toujours. On y retrouve aussi sa pugnacité, son jeu de tête unique et son nez légendaire.

    Ce récit nous plonge avant tout dans un football d'un autre temps, avec ses codes, ses valeurs, ses travers.

  • L'histoire des Bleus depuis la Seconde Guerre
    mondiale en 4 équipes et plus de 30 matchs mythiques.

  • Ce manuel tout-en-un permet de doter les élèves de terminale d'un ensemble d'outils (connaissances, attitudes, conseils méthodologiques), tout en suivant les attendus ministériels.I. Préambule : Explication du fonctionnement de l'ouvrage : entre apports théoriques et exercices pratiques pour construire des compétences au sein des quatre grands domaines d'attendus spécifiques à la formation STAPSII. Attendu majeur n°1 : disposer de compétences scientifiques : Les disciplines « scientifiques » les plus couramment abordées en STAPS s'organisent entre sciences dures et sciences humaines et sociales.Sciences dures : biomécanique, anatomie, physiologieSciences humaines et sociales : histoire du sport, psychologie du sport, sociologie du sportIII. Attendu majeur n°3 : Savoir mobiliser des compétences en matière d'expression écrite afin de pouvoir développer un raisonnement argumenté : Il est notamment attendu en STAPS que les étudiants sachent :- rédiger des documents de synthèse ou des mémoires ;- communiquer à l'oral ;- argumenter, construire un propos, raisonner et synthétiser des informations.Ainsi ce chapitre 3 aura vocation à expliciter ces attendus plus en détail et à proposer des éléments de méthode permettant aux étudiants de progresser dans ces domaines.IV. Disposer de compétences sportives Au sein de ce quatrième chapitre, il conviendra d'apporter des conseils et de renvoyer l'étudiant vers des liens bibliographiques et webographiques lui permettant de se créer sa propre culture sportive à la fois dans sa composante théorique et pratique.V. Manifester de l'intérêt pour l'exercice de responsabilités collectives, associatives ou citoyennes. À l'instar du chapitre précédent, cette partie du livre reposera essentiellement sur des conseils et des références de lectures variées.

  • Enfourcher son premier vélo, c'est entrer dans une langue que l'on mettra sa vie à assimiler, c'est transformer chaque geste en un secret pour le piéton. Prêt à mouliner, prêt à gicler, à coincer, à bâcher, à sucer les roues, à pointer le nez à la fenêtre, prêt à avaler des bornes et des bornes pour entrer dans le clan édénique des moelleux...

    Enfourcher un vélo, c'est entrer dans une histoire et une légende que l'on découvrira dans mille et mille numéros de L'Equipe. La divine solitude du cycliste est peuplée d'ombres que le soleil étire sur le grain des routes. Assis sur ma première selle, j'apprenais à sentir le souffle du grand peloton des cyclistes du temps et du monde.

    Enfourcher un vélo, ce n'est pas monter sur une machine pour l'oublier, c'est, au contraire, entamer un débat permanent avec elle. Au moment où je coince dans une bosse, je lance un regard inquiet sur le pédalier du salaud qui me double : j'en étais sûr, il est ovale et il a des manivelles de 175 !

    Enfourcher un vélo, c'est prendre possession du paysage. D'abord celui de ma roue avant, ensuite celui des jambes de mon père (qui sont les jambes que je connais le mieux au monde), enfin le vaste paysage quand l'équilibre et la forme sont là.

empty