• Lyra a vingt ans. Déterminée et tourmentée, elle étudie à Sainte-Sophia quand son chemin croise celui d'un éminent professeur nommé Malcolm. Au coeur d'un monde hostile, ils s'engagent malgré eux dans un périlleux voyage : le mystère de la Poussière les mènera bien au-delà d'Oxford et des frontières de l'Europe, jusqu'à un désert hanté d'Asie centrale.
    Espionnage, daemons disparus et quêtes universelles dans un univers fascinant... Philip Pullman prolonge À la croisée des mondes de façon magistrale.
    Grand Prix de l'Imaginaire - Roman Jeunesse étranger 2021.

  • L'imperturbable Phileas Fogg mène une vie réglée jusque dans ses moindres détails. Aussi, quand il parie que les progrès techniques du XIXe siècle lui permettront d'accomplir le tour du monde en 80 jours, il planifie chacune des étapes du voyage avec précision. Mais sa détermination se heurte à de multiples obstacles, qui le forcent à improviser : poursuite policière, tempête, sacrifice humain, embuscade ferroviaire...
    Notre héros parviendra-t-il à sauver sa fortune et sa vie ? L'aventure aura-t-elle raison de son calme et de sa froideur légendaires ?

    + Étude de l'oeuvre :
    o questionnaire de lecture
    o parcours en ligne : le carnet de voyage de Phileas Fogg
    o succès et adaptations du Tour du monde en 80 jours

    + Groupements de textes :
    o grands voyageurs de Jules Verne
    o l'aventure au fil de la route

    + Un livre, deux films :
    o La Chevauchée fantastique de John Ford
    o Indiana Jones et le Temple maudit de Steven Spielberg.

  • Lorsque le jeune Axel est entraîné malgré lui par son oncle, le professeur Lidenbrock, dans la folle ascension d'un volcan actif, il est loin d'imaginer que ce n'est que le début de l'aventure...
    Champignons géants, arbres préhistoriques et dinosaures marins peuplent ce voyage jusqu'au centre de la Terre, extraordinaire entre tous.

    TOUT POUR COMPRENDRE
    o Notes lexicales
    o Biographie de l'auteur
    o Contexte d'écriture
    o Genre de l'oeuvre
    o Chronologie
    SCIENCE ET FICTION
    o La science dans le roman
    o Jules Verne et la science-fiction
    o Groupements de textes
    o Histoire des arts
    VERS LE BAC
    o Explications linéaires guidées
    o Sujet de commentaire
    o Sujet de contraction de texte et essai
    CAHIER ICONOGRAPHIQUE.

  • L'Angleterre n'est pas peu fière de ses explorateurs. Surtout lorsqu'ils ont la jeunesse, la bravoure et la simplicité du docteur Fergusson. Celui-ci a mis sur pied une expédition pour le moins téméraire dont le but est la découverte des sources du Nil... et quel moyen de transport a-t-il choisi ? Un ballon ! Le voilà parti pour un long voyage, cinq semaines entre ciel et terre, dans une fragile nacelle, à la merci des dangers les plus inattendus...

  • Les Lettres de mon moulin constituent un recueil de nouvelles, paru en 1869. À travers ses récits et ses personnages pittoresques, c'est la Provence qu'Alphonse Daudet nous donne à admirer, dans un ton à la fois juste et tendre.

  • Londres, octobre 1872. Faire le tour de la Terre en quatre-vingts jours ? Tel est l'incroyable pari de Phileas Fogg, qui se met aussitôt en route avec son fidèle domestique Passepartout. Sur des paquebots, en train ou à dos d'éléphant, le périple est semé d'embûches. Mais l'inspecteur Fix, de Scotland Yard, suspecte l'excentrique gentleman d'être un voleur en fuite. Il se lance à ses trousses, bien décidé à l'arrêter...

  • Sylvie

    Gérard de Nerval

    Edition enrichie de Bertrand Marchal comportant des chansons et légendes du Valois, une lettre-préface écrite par Gérard de Nerval et un dossier sur le roman.

    Voulant fuir Adrienne, belle actrice parisienne, et avec elle le monde illusoire du théâtre, le narrateur, qui n'est autre que Nerval, se tourne vers Sylvie, jeune campagnarde qu'il a jadis aimée. Mais le rêve fait place au désenchantement : le retour à la nature, celle de l'enfance dans le Valois, n'est qu'un mythe, et le grand amour de jeunesse se révèle être uen décevante paysanne. Et si ces deux femmes n'en formaient qu'une, 'deux moitiés d'un seul amour'?
    Le récit progresse selon la logique d'une traversée de la mémoire : l'auteur met en scène des souvenirs personnels ('à demi rêvés') et littéraires ; il témoigne d'une véritable érudition tout en faisant l'éloge de la culture populaire. La mémoire collective est pour lui assez vaste pour accueillir la réalité la plus ordinaire comme les mystères les plus sublimes.
    Avec cette nouvelle des Filles du feu, Nerval dit adieu aux chimères de la jeunesse et de l'amour idéal. Ce récit poétique, entre romantisme et surréalisme, est déjà une recherche du temps perdu.

  • Iris a pas mal bourlingué, trimballant sa valise - toujours trop lourde - d'une ville à l'autre. Dans ce livre, on la suit en France, en Belgique, en Russie et au Japon. Chaque voyage procure son lot de moments loufoques, de découvertes culinaires, de rencontres inoubliables, mais aussi d'angoisse et de solitude. Parce que même si l'idée de partir à l'autre bout du monde semble souvent séduisante, tel un remède pour soulager n'importe quel chagrin, les voyages sont rarement de tout repos !

    Amalgamant des fanzines composés il y a quelques années à de nouvelles pages, Iris jette un regard tantôt amusé, tantôt bienveillant sur ses souvenirs. Occupez-vous des chats, j'pars ! est un recueil d'histoires au charme irrésistible.

  • Pays du Lac-Saint-Jean, fin mai 1928.

    Pendant que de nouvelles crues dévastatrices frappent les propriétés des riverains installés en bordure de cette véritable mer intérieure, Emma Cloutier est retrouvée noyée près de la ferme ancestrale. Ce deuil cruel sèmera la discorde et le mensonge dans la famille Cloutier, surtout lorsque Jacinthe, la soeur ainée d'Emma, tentera de comprendre ce qui s'est réellement passé. Quand son ancien fiancé tente de renouer avec elle, la jeune infirmière découvre peu à peu les sombres secrets que préservait jalousement sa soeur, une institutrice à l'allure si sage, que tous croyaient bien connaître.

    Le Scandale des eaux folles, premier tome de cette nouvelle série, encore une fois implantée dans cette magnifique région québécoise qu'est le Saguenay-Lac-Saint-Jean, démarre en trombe dès la première ligne. Inspiré de faits authentiques, il garde le lecteur hors d'haleine jusqu'à la toute fin, alors qu'au fracas des vagues du majestueux lac, quand souffle le terrible vent du nord-est, se mêlent désespoir, peur et non-dits. Du Marie-Bernadette Dupuy à son meilleur, l'auteure que des millions de lectrices et lecteurs à travers le monde apprécient hautement.

  • Au bagne

    Albert Londres

    • Bookelis
    • 21 Janvier 2018

    Au bagne est un reportage d'Albert Londres, journaliste et écrivain français, paru en 1923.

    Il se rend en Guyane où il visite le bagne aux Îles du Salut, à Cayenne et à Saint-Laurent-du-Maroni. Décrivant les horreurs de ce qu'il voit, son reportage suscite de vives réactions dans l'opinion mais aussi au sein des autorités.
    « Il faut dire que nous nous trompons en France. Quand quelqu'un - de notre connaissance parfois - est envoyé aux travaux forcés, on dit : il va à Cayenne. Le bagne n'est plus à Cayenne, mais à Saint-Laurent-du-Maroni d'abord et aux îles du Salut ensuite. Je demande, en passant, que l'on débaptise ces îles. Ce n'est pas le salut, là-bas, mais le châtiment. La loi nous permet de couper la tête des assassins, non de nous la payer. Cayenne est bien cependant la capitale du bagne. (...) Enfin, me voici au camp , là, c'est le bagne. Le bagne n'est pas une machine à châtiment bien définie, réglée, invariable. C'est une usine à malheur qui travaille sans plan ni matrice. On y chercherait vainement le gabarit qui sert à façonner le forçat. Elle les broie, c'est tout, et les morceaux vont où ils peuvent. »
    Et le récit se poursuit :
    « On me conduisit dans les locaux. D'abord je fis un pas en arrière. C'est la nouveauté du fait qui me suffoquait. Je n'avais encore jamais vu d'hommes en cage par cinquantaine. [...] Ils se préparaient pour leur nuit. Cela grouillait dans le local. De cinq heures du soir à cinq heures du matin ils sont libres - dans leur cage. »
    |Source Wikipédia

  • « Un soir, j'ai assis la Beauté sur mes genoux.
    - Et je l'ai trouvée amère. »

    Lorsque Arthur Rimbaud écrit les poèmes en prose d'Une saison en enfer, il vit dans la tourmente qui fait suite à sa violente rupture avec Paul Verlaine. Il y relate ses souffrances, qui l'entraînent aux portes de la folie, ses désillusions, mais aussi ses espoirs.
    Une saison en enfer est suivi des Illuminations, derniers poèmes avant l'exil de leur auteur et son entrée dans le silence, qui révèlent l'apogée de sa voyance et sa joie d'être poète. Il n'a alors que vingt ans.

    o Objet d'étude : La poésie du XIXe au XXIe siècle (lecture cursive)
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Prolongements : La vocation poétique - Le poème en prose (corpus de texte).

    Classe de première.

  • "Je suis née au milieu des années nonante dans une famille décomposée. On était de ces enfants qui grandissent avec une clef autour du cou, connaissent les numéros d'urgence par coeur et savent faire cuire des pâtes avant même d'être en mesure d'atteindre les casseroles. Petite, on a tenté de m'expliquer que j'avais des « origines » par ma mère et un père qui ne peut plus courir parce qu'il a trop travaillé. En classe, j'écoutais des professeurs désabusés me raconter comment réussir ma vie. Plus tard, on m'a dit que je travaillerai dans un bureau parce que c'est ce qu'il y avait de mieux pour moi, qu'assez vite j'aurai un mari, une maison, puis des enfants, qui verront le jour presque par nécessité. À vingt ans, j'ai arrêté d'écouter les gens et je suis partie. Seule, en stop et sans un sou en poche. J'ai traversé l'Europe jusqu'au Cap Nord, sans autre but que de ne pas pourrir chez moi. On peut dire que j'ai fui. C'était mon premier grand voyage. Dans ce livre, j'ai voulu raconter mes errances, mes chutes et comment la route m'a sauvée." S. G.
    Ce livre est un roman d'apprentissage foudroyant, celui d'une petite fille qui transforme sa colère en odyssée. Avec humour et tendresse, la jeune globe-trotteuse raconte les tourments de l'enfance, son dégoût d'une société uniformisée, mais aussi son irrésistible soif d'être libre qui la pousse à dépasser ses peurs.

  • Graziella

    Alphonse de Lamartine

    Graziella, lumineuse apparition au beau milieu d'une nuit de tempête... Le jeune Lamartine ne lui résistera pas. Il a dix-huit ans et découvre l'Italie ; elle est la fille d'un pêcheur de l'île de Procida. Premiers frissons d'amour, serments volés parmi les vignes et les jardins fleuris d'Italie.
    Mais le drame couve. Les promesses d'éternité et d'absolu n'effacent pas le poids des conventions.
    Bien des années plus tard, le poète se souvient, images obsédantes et cruelles de la déchirure d'un amour pur.


    Couverture : Graziella, Jules Joseph Lefebvre (1834-1912) © The Metropolitan Museum of Art, Dist. RMN-Grand Palais/ image of the MMA

  • Sous leurs airs sensuels de paradis tropicaux, les îles de ce recueil se disputent le statut de territoire pour naufragés. Il y a d'abord cet Américain, expatrié dans les Caraïbes, qui se retrouve à devoir conserver sa mère décédée dans la chambre froide de son hôtel. Et aussi ces deux insulaires qui, malgré eux, fomentent un début de révolution. Sans parler de ce trafiquant de drogue pourchassé par la police, qui plonge dans l'océan avant d'être sauvé par un bateau rempli de réfugiés. Tous affrontent ici des mers incertaines.

  • A la suite d'un duel, Xavier de Maistre, en garnison à Turin, se retrouve incarcéré dans une chambre. Mais que faire pendant ces jours d'arrêts? Ainsi confiné entre quatre murs, avec pour toute compagnie un chien et un domestique, il se fait grand explorateur de chambre et de souvenirs. C'est là la plus grande odyssée comique du XVIIIe siècle: on arpente les miroirs, les tableaux, et sans jamais bien être seul, on converse avec sa «bête» et parfois, auprès du feu, un Platon imaginaire. Mais alors, est-ce réellement une punition, être exilé en une contrée qui renferme toutes les richesses du monde, tous les délices de l'âme?
    «Voyage autour de ma chambre» est un classique autobiographique à relire urgemment en 2021, pour enfin apprivoiser la solitude.



    Xavier de Maistre est un écrivain savoisien. En 1781, il s'engage dans le corps d'infanterie du régiment de la Marine. Il participe en 1784 à la première ascension savoyarde en montgolfière. En 1793, il est envoyé en tant que militaire dans la vallée de l'Aoste. Il met à profit ses heures de loisir pour approfondir ses connaissances littéraires. Il publie «Le Lépreux de la cité d'Aoste» en 1811, suite à ses échanges avec un lépreux, Pierre-Bernard Guasco, reclus dans la fameuse «Tour du lépreux». En 1794, il est puni à quarante-deux jours d'arrêts pour s'être livré à un duel contre un officier piémontais. Enfermé dans une chambre de la citadelle de Turin, il écrit «Voyage autour de ma chambre».

  • Sur la petite île de Bonaventure, le héros de ce roman vit avec sa bande de copains une enfance libre et sauvage. Au programme, chaque jour : courses folles, bricolages ingénieux et exploration de criques secrètes. Jusqu'au jour où l'annonce de la construction d'un pont vient menacer ce paradis. Bientôt, un projet de station balnéaire se profile, et les enfants sont même menacés d'être envoyés en pension pour refaire leur éducation, jugée trop fantaisiste. Pas question pour les Bonaventuriens de laisser faire : adultes et enfants organisent la résistance. Une résistance à la façon de Bonaventure : foldingue et solidaire, désobéissante et incroyablement énergique !
     Avertissement : Après avoir lu cette histoire, vous aurez envie de mettre les mains dans la boue,  de courir sous la pluie et de voler comme un oiseau.

  • « Ayant fait, au printemps dernier, une petite croisière sur les côtes de la Méditerranée, je me suis amusé à écrire chaque jour ce que j'ai vu et ce que j'ai pensé. »

    Sur l'eau est un charmant journal de bord en Méditerranée, une dérive de pensées au fil de l'eau. À bord de son yacht Bel-Ami, Maupassant alterne le récit de sa croisière avec celui d'excursions menées à terre et se laisse aller à de longues digressions amusées, tristes ou ironiques, sur la mort, la compagnie des hommes, la société mondaine cannoise, la guerre mais aussi sur le vent, capricieux et dangereux, et la mer, étincelante et irisée.
    Maupassant s'y révèle farouchement pacifique, un brin misanthrope, et dans le même temps amoureux de la vie. À travers ce court récit qui servit de livre de chevet à Tolstoï en personne, ses lecteurs les plus assidus découvriront une autre facette du grand écrivain réaliste.

  • Au Maroc

    Pierre Loti

    En février 1889, à 39 ans, c'est en tant que membre d'une mission diplomatique que Pierre Loti s'embarque pour un périple en terre marocaine.
    Auteur et journaliste à succès, il retrace dans ce journal le parcours de la caravane ministérielle française qui, d'Oran à Fès, sillonne les territoires des tribus bédouines au rythme des fantasias et des mouna.
    Sur place, alors que la délégation, cloîtrée dans les appartements luxueux du sultan, est tenue d'assister aux cérémonies officielles, Loti profite d'une petite maison mise à disposition par un ami pour partir à la découverte de la ville sainte. Son goût du costume lui permet de se fondre dans les rues tortueuses et encombrées pour approcher ce « Maroc intime » qui le fascine tant par l'intemporalité et le mysticisme religieux qui y règnent.
    Refusant de tomber dans des considérations politiques, Loti prend plaisir à surprendre le lecteur contemporain en laissant transparaître son amour pour ces terres d'Islam qui ont su préserver un idéal d'absolu et résister aux « choses nouvelles » de la civilisation européenne.

  • En décembre 1787, la Bounty quitte l'Angleterre sous le commandement du capitaine William Bligh, un homme cruel et colérique. Le navire fait voile vers Tahiti lorsque éclate une mutinerie menée par son second, Fletcher Christian...

    Respirez l'air du large et embarquez sous les ordres du capitaine Verne pour une aventure devenue légendaire !

  • "Longtemps je n'avais pas compris que le fait d'être une femme était comme on dit un handicap ; je ne m'étais nullement attardée sur l'évidence qu'il était difficile d'envisager un destin à la Lawrence d'Arabie en étant de sexe féminin. Je n'avais d'ailleurs eu aucune alerte à ce sujet. Mes parents ayant oublié de m'interdire quoi que ce soit, je n'avais jamais de ma vie entendu dire que je ne pouvais pas entreprendre quelque chose parce que j'étais une fille."
    La Triomphante est le portrait d'une aventurière : l'odyssée, réussie ou ratée, ne compte que pour elle-même.
    La Triomphante est l'histoire d'une enfant d'Orient rêvant à l'Europe : adaptation, dissimulation, transformation ; drôles de batailles, inévitables défaites.
    La Triomphante est un personnage qui a une conception primitive de l'amour : possible ou impossible, glorieux ou tragique.
    La Triomphante est un traité de survie, quand il faut traverser l'exil, tous les exils, dans un monde au bord du gouffre.
    La Triomphante est la cavalcade d'une étrangère dont la seule patrie est la littérature, l'humour, l'ironie.
    La Triomphante est aussi un bateau, une belle corvette, qui ne demande qu'à larguer les amarres.

  • Les trois romans de montagne de Frison-Roche sont réunis dans ce volume - genre qui fit sa notoriété. Trois histoires de dépassement de soi, de passion, de fraternité.
    Premier de cordée, écrit et adapté au cinéma pendant la guerre, raconte le combat d'un fils, handicapé par une blessure qui le rend sujet au vertige, décide de suivre les traces paternelles en haute montagne, envers et contre tout.
    La Grande Crevasse (1948) et sa suite, Retour à la montagne (1957), tracent l'histoire d'une jeune fille noble s'affranchissant de l'existence qui lui était promise. Mais l'existence d'une femme de guide n'est pas faite que de cimes... Seul un exploit pourra réhabiliter celle qui est stigmatisée par la communauté montagnarde, et lui octroyer sa reconnaissance.

  • Aurélie Wellenstein à son apothéose avec ce roman grandiose !

    Un éclair aveuglant, suivi d'une terrible onde de choc...En l'espace de quelques minutes, un seisme temporel ravage la Terre, et la vie de Callista bascule. Le monde qu'elle connaissait n'est plus. Les différentes époques se sont mélangées, les corps des survivants ont fusionné les uns avec les autres ou avec leur environnement. Indemne, Callista avance au hasard, à la recherche d'un refuge dans ce chaos. Talonnée par le "Flash", replique mortelle du tremblement de terre, elle rencontre d'étranges créatures, amies ou ennemies, issues de siècles différents. Pour la jeune fille, une lutte terrifiante s'engage au rythme des pulsations du Flash. Si elle s'arrête ou ralentit, elle sera anéantie

  • Résumé
    Au bout du voyage, il y a l'Autre, quelques décalages à rattraper, des contraires à dénouer. Enivrée par une urgence tranquille, Mylène Bouchard fait l'éloge de la légèreté, de la solitude et de l'amour. La poésie mesure l'écart entre les êtres qui s'éloignent ou se rapprochent, se manquent ou se rencontrent.

    Extrait
    Comme des enfants
    Ils ont joué dans les rideaux
    Il n'y avait plus qu'eux
    Et leur théâtre muet

    Point de vue de l'auteure
    Pour l'auteure Mylène Bouchard
    Je suis une femme aujourd'hui, je me bats ; je suis écrivaine, éditrice et féministe. Il faut aimer les femmes, les aimer plus fort, toujours davantage. Le monde est violent pour les femmes. Encore.
    Je suis une intellectuelle. Écrire me demande énormément de réflexion. Je suis une créatrice d'aujourd'hui et de demain, je cherche les questions d'aujourd'hui et de demain. Je veux créer une profondeur de champ. Seules les questions importent.
    J'écris pour pacifier le monde, pour abolir la violence.
    J'écris parce que je ne peux tolérer la violence.


    L'auteure
    Née en 1978 au Lac-Saint-Jean, Mylène Bouchard est écrivaine et éditrice. Ses écrits se consacrent à une réflexion sur les amours bonnes, remettent en question les modèles de pensée dominante, proposent de voir plus loin, invitent à affronter le monde, réinventent le risque et l'aventure de la vie. Elle a publié à la Peuplade les romans Ma guerre sera avec toi (2006) et La garçonnière (2009 ; 2013), le recueil de fictions Ciel mon mari (2013), ainsi que l'essai Faire l'amour : Shakespeare, Tolstoï et Kundera (Nota Bene, 2014). Son plus récent roman L'imparfaite amitié (La Peuplade, 2017), présente une vision plurielle des relations humaines, sise entre le désir et la consommation, l'intimité et la résistance. Elle a été finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général et a reçu le prix Joseph-S.-Stauffer.

  • C'est un port, l'un des plus beaux du bord des eaux. Il est illustre sur tous les parallèles. À tout instant du jour et de la nuit, des bateaux labourent pour lui au plus loin des mers.

empty