Mémoire d'encrier

  • Une plongée dans un Port-au-Prince interlope, peuplé d'êtres égarés dans les brumes de l'alcool et de la solitude, brossant avec force tous les paradoxes d'Haïti vécu au quotidien.

    Une écriture incisive, directe, qui percute nos esprits et trouble nos sens dans un tempo syncopé où se mêlent sexualité, mensonge et pureté.

    Résumé
    Port-au-Prince - Rico L'Hermitte, profession gigolo, beau gosse des quartiers pauvres, vend son corps. Comme le goût des fruits défendus, L'heure hybride dresse le portrait d'un monde qui se bat entre luxure et survie.

    Extrait
    Je suis un homme ambigu, à cheval entre deux mentalités, entre deux types physiques, entre deux classes sociales, entre deux sexualités. J'intrigue et attire mâles et femelles par mon allure de beau ténébreux et mon cynisme. Ma vie durant j'ai cultivé l'ambiguïté, jusqu'à en faire un métier, un art, une passion garantissant ma survie dans cette société qui pardonne tout à un homme, ses convictions politiques, ses lâchetés, ses magouilles, ses vices, tout, sauf sa pauvreté.

    Auteure
    Née à Port-au-Prince, Kettly Mars est poète et romancière. Elle a reçu le Prix Senghor de la Création littéraire 2006 pour L'heure hybride. Elle est l'auteure d'une oeuvre importante.Elle a publié notamment les romans Je suis vivant (2015, Mercure de France), Aux frontières de la soif (2013, Mercure de France), Le prince noir de Lillian Russell (2011, Avec Leslie Péan, Mercure de France), Saison sauvage (2010, Mercure de France), Fado (2008, Mercure de France), Kasalé (2007, Vents d'ailleurs).

  • Emmelie Prophète fait partie des générations de femmes auteures haïtiennes contemporaines comme Yanick Lahens, Kettly Mars, Evelyne Trouillot, Edwidge Danticat.

    Des personnages figés dans les filets du temps port-au-princien, marqué par la violence, la précarité et l'incertitude. Ce récit testamentaire livre une réflexion sur le temps, l'amitié et la mort.
    Avril 2000, le tonitruant journaliste Jean Dominique est assassiné. Dix ans plus tard, l'enquête piétine. Une jeune femme évoque ce matin d'horreur et de sang. Elle reconstitue l'image de cet homme engagé. Entre elle et lui s'est scellé un pacte, celui de la beauté et de la complicité, exalté par Hugo, Proust, Callas... C'est dans une ville assiégé par la faim, la haine et l'exclusion que Jean Dominique a trouvé la mort ainsi que Jean-Claude, le gardien de la radio. Le roman Le reste du temps raconte également l'histoire de Jean-Baptiste, ce vieux librairie qui, bien que sachant à peine lire, tient avec élégance sa boutique de livres.

    Avec attention et retenue, Emmelie Prophète peint une ville dans la tourmente où l'amitié, la fraternité et le partage aident à vivre - où la quête d'un exemplaire dépareillé de Sodome et Gomorrhe n'est jamais vaine.

    Extrait
    « Nous faisions silence devant les paliers inégaux de l'amitié. Nous n'étions pas suffisamment proches pour nous tenir la main comme le feraient des amis d'enfance ou des amis qui s'aiment tout court. Ce qui nous unissait c'est ce que nous avions en commun. Ces livres lus chacun de son côté. Cette envie secrète de partager nos rêves avec les autres jusqu'à l'impudeur. Je lui permettais d'être quel-qu'un d'autre que lui-même. Il était reconnaissant. Je n'étais pas intéressée à savoir quelles étaient ses relations avec le président, ce qu'il pensait réellement des associations paysannes, des usines. Je l'acceptais avec ses rumeurs et sa mauvaise foi, qui faisaient d'ailleurs partie de sa légende. Nous discutions. Sans nous entendre parfois. Nous nous écoutions avec jubilation. Moi, la fille anonyme, lui le chevalier sans peur et sans reproche sauf ceux qu'on lui adresse aujourd'hui encore, mais que je n'écoute pas, bien ancrée dans cette réalité que nous avions fabriquée rien que pour nous et ces héros de fiction auxquels nous prêtions nos voix. »

    L'auteure
    Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est poète et romancière. Elle a étudié en littérature, en communication et en droit. Son oeuvre est publiée aux éditions Mémoire d'encrier: Le testament des solitudes, qui lui a valu le Grand Prix littéraire de l'Association des écrivains de langue française (ADELF) 2009, Le reste du temps (2010), Impasse Dignité (2012), Le bout du monde est une fenêtre (2015), Un ailleurs à soi (2018) et Des marges à remplir et autres poèmes(2018).
    Elle vit à Port-au-Prince.

  • Emmelie Prophète fait partie des générations de femmes auteures haïtiennes contemporaines comme Yanick Lahens, Kettly Mars, Evelyne Trouillot, Edwidge Danticat.

    Impasse Dignité, c'est le quartier éponyme. Les jeunes ont baptisé leur impasse
    Dignité, par nécessité de citoyenneté. Ils refusent, par ce geste, l'exclusion
    et revendiquent une identité et l'illusion d'habiter un pays. Ensemble, ils vont
    apprendre à faire foule, à brasser la vie, à s'inventer jour après jour des rêves à la
    mesure de leur manque. Ils découvrent l'injustice et l'arrogance sociale de la rue
    voisine habitée par les notables de la ville.

    Extrait
    « José aurait pu marcher les yeux fermés tant il connaissait les moindres recoins
    de cette impasse qu'il n'avait jamais quittée. Il aurait voulu avoir un ancrage, une province où se réfugier de temps à autre pour fuir tout cet incertain qui avait constitué sa vie et celle de Sara. Mais il était né ici. Entre la ravine et la petite ruelle en terre battue que lui, Daniel, Gogo et Jean-Philippe avaient baptisée « Impasse Dignité ». Ils avaient décidé, un après-midi de juillet, après une journée de discussions sur le muret à côté du Bric-à-brac situé en face
    de chez mademoiselle Claire, de nommer l'impasse et d'attribuer un numéro à chacune des maisons. C'était une façon, dans leurs têtes d'adolescents, de pouvoir être identifiés, d'être situés sur une carte, de se donner une adresse. Ils avaient fait la quête auprès des habitants de l'impasse et de ceux qui passaient dans la rue principale. Le projet avait d'emblée enthousiasmé tout le monde. »

    Échos de presse
    « On se rend vite compte que c'est la porte d'à côté Impasse Dignité, tout est à portée d'yeux et d'odorat. De l'ordinaire magnifié par une écriture élégante, une sensibilité et un regard qui nous laissent admiratifs, époustouflés... »
    Daniel Grange

    L'auteure
    Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est poète et romancière. Elle a étudié en littérature, en communication et en droit. Son oeuvre est publiée aux éditions Mémoire d'encrier: Le testament des solitudes, qui lui a valu le Grand Prix littéraire de l'Association des écrivains de langue française (ADELF) 2009, Le reste du temps (2010), Impasse Dignité (2012), Le bout du monde est une fenêtre (2015), Un ailleurs à soi (2018) et Des marges à remplir et autres poèmes(2018).
    Elle vit à Port-au-Prince.

  • Trois mois après le séisme survenu en Haïti en janvier 2010, Dany Laferrière a publié la chronique Tout bouge autour de moi. Ouvrage d'urgence qui montre l'écrivain face à l'extrême. Un citoyen debout qui interroge l'existence, avec gravité, revenant sur des questions existentielles : Comment dit-on la catastrophe ? Comment imagine-t-on demain ? Comment reste-t-on en vie quand tout s'écroule ? Comment garde-t-on l'élégance dans ces situations de délabrement ? Dans Tout bouge autour de moi, Dany Laferrière a décrit comme une leçon de vie la manière d'être debout quand tout tombe aux alentours.

    C'était le séisme. Et le regard blessé d'un enfant du pays.
    Un an et trois mois après, avec la réédition de Tout bouge autour de moi, l'écrivain
    Dany Laferrière revient sur la catastrophe et intègre ce livre de circonstances à son univers familier, le retravaillant selon sa manière, en misant davantage sur l'angle serré : la famille, les visages, les rues, les paysages intimes, les rituels, les petits événements qui font le bonheur de la vie quotidienne.

empty